Des librairies aux brasseries, la barre est haute à Hamilton!

Des librairies aux brasseries, la barre est haute à Hamilton! dans Récits de voyageurs

On dirait parfois que, pendant l’été, la moitié du Grand Toronto s’en va dans le Nord, passer ses fins de semaine à Muskoka, à Haliburton ou dans la région des lacs Kawartha. Pourtant, peu de gens savent qu’à environ une heure de route à l’ouest de Toronto se trouve un lieu possédant tout le charme des petites villes et la beauté naturelle de la campagne.

Oui oui, je vous parle de Hamilton.

Longtemps associée à ses aciéries, Hamilton a bien plus à offrir que son secteur manufacturier, en partie grâce aux fusions des villes. Pensons, par exemple, à l’ancienne ville de Dundas, nichée au pied de l’escarpement du Niagara. Au cœur de son centre-ville, la rue King abrite Barely Bent et The Printed World, deux charmantes librairies. La première propose les incontournables à bon prix – Agatha Christie, John Le Carré, Sue Grafton et autres classiques du genre –, tandis que la seconde possède une collection plus spécialisée avec ses ouvrages de poésie et de philosophie, ses livres pour enfants et ses articles rares. Cette librairie est toute petite, mais malgré cela, vous pouvez facilement y passer quelques heures à explorer les rayons pour y dénicher des œuvres depuis longtemps oubliées.

Pile entre les librairies, vous trouverez l’un des meilleurs torréfacteurs de la province : Detour Coffee. Le café attenant offre un vaste choix de délicieux plats pour le brunch, comme des sandwichs faits avec le pain de son « entreprise sœur », la boulangerie Dear Grain. Le menu mérite une note parfaite. N’oubliez surtout pas d’acheter des grains de café avant de partir!

Ensuite, quoi de mieux que d’aller faire une promenade armé d’un bon café et d’un livre? L’escarpement recèle mille et un sentiers pédestres, avec (comme les Hamiltoniens aiment le souligner) une vue sur des chutes sublimes. Les chutes Webster et Tew font partie des plus impressionnantes, tout particulièrement si vous poursuivez votre route vers Dundas Peak, l’endroit tout désigné pour lire tout en admirant la ville en contrebas.

Après cette longue promenade, c’est le moment de se rafraîchir avec une bonne bière. Quelle chance, deux des meilleures brasseries de l’Ontario sont à Hamilton : Collective Arts et Fairweather. À Collective Arts, c’est beau autant que c’est bon! Un mur de la salle est recouvert de dizaines de cannettes et de bouteilles, chacune une œuvre d’art en soi. L’offre de bière semble infinie et comprend pas moins de 10 (!) IPA. (Si la bière n’est pas trop votre truc, pas de problème : maintenant, Collective Arts fait aussi du gin.)

Et il y a Fairweather, nouveauté dans le monde de la bière artisanale. C’est plus petit, mais la salle est lumineuse et charmante, et les bières sont renversantes. Je recommande la stout sure au cassis, étonnamment très rafraîchissante.

S’il vous reste du temps après votre passage dans les brasseries, ne manquez pas Ancaster et Waterdown, deux autres villes qui composent Hamilton. Pas pressé de revenir à la maison? Passez par Springridge Farm, à Milton!